Comment gérer nos émotions

24231328-c-ur-et-le-cerveau-s-embrassent-avec-amour« Tout le monde peut se mettre en colère, mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite,  au moment et durant le temps voulus. » Aristote

Nos émotions sont ainsi, spontanées, quelquefois irrationnelles, parfois démesurées ? Elles sont en lien direct avec notre mémoire qui n’a pas pour objet d’analyser, de comprendre une situation mais plutôt de trouver une réponse comportementale rapide, pour faire face au mieux à ce qui nous perturbe. C’est pourquoi nos réactions rapides ne sont pas toujours judicieuses et laissent parfois un sentiment de malaise, de regret.

Les reconnaître pour pouvoir les gérer. On peut distinguer quatre émotions fondamentales la peur, la colère, la tristesse et la joie. Chacune a une raison et une façon particulière de se manifester et nous apprend à mieux nous connaître.

La peur se déclenche lorsque notre cerveau émotionnel identifie une situation comme un danger, une menace. Qu’il soit réel ( je suis menacé par une personne armée) ou virtuel (je risque de me faire agresser dans le métro). Une sécrétion d’adrénaline se déclenche pour mettre le corps en état d’alerte le temps de décider de la meilleure conduite à tenir : agresser, fuir ou se cacher. Notre besoin face à la peur est dêtre rassuré, protégé, avoir un cadre, des règles.

La colère  se manifeste lorsque notre cerveau constate qu’un obstacle réel ou imaginaire, se dresse entre nous et la satisfaction d’un besoin. Une sécrétion massive d’hormone libère alors l’énergie nécessaire à une action vigoureuse pour que ce besoin soit respecté. La colère cache souvent une peur.

La tristesse, quant à elle, apparaît lorsque nous vivons une perte douloureuse ou une déception. Un manque difficile à accepter ou à combler se fait sentir (je n’aurai plus jamais cette joie de.. je ne verrais plus untel…). S’ensuit une chute d’énergie, un repli sur soi le temps nécessaire à la réalisation d’un deuil quel qu’il soit (personne, espoir, projet, objet…)

La joie active le système « parasympathique » et engendre un état général de sérénité, de contentement propice à la coopération, l’optimisme, l’échange, le partage.

Pour gérer nos émotions nous devons donc :

  • clarifier et apprivoiser nos peurs. Apprendre à sortir schémas réflexes qui n’ont plus d’utilité à ce jour, développer la confiance en soi, en la vie ;
  • prendre conscience de nos véritables besoins et nous orienter de façon constructive vers  leur satisfaction
  • écouter nos manques et évaluer justement s’il est possible de les combler, et comment.

Le coaching peut vous aider à vous libérer des émotions perturbatrices qui vous empêchent de vous développer harmonieusement et vous apprendre à vous relier aux émotions qui porteront vos succès.

Vous souhaitez en savoir plus sur les émotions et les moyens de les gérer :

Vous trouverez dans mon livre un chapitre consacré aux émotions :  Chapitre IV  « Utilise la fabuleuse énergie de tes émotions »

IMG_3058

« Vis dans la confiance et savoure ta liberté d’être ».

V.Cauwet – Editions Livres & heureux

04 67 99 00 84 – 06 66 68 61 41

Découvrir le livre

Découvrez comment le coaching en marchant peut vous aider à aller de l’avant en toute confiance.